Accueil > Français > Dial, revue mensuelle en ligne > Archives > Années 2000-2009 > Année 2007 > Novembre 2007 > CHILI - « La paix est l’œuvre de la justice », Déclaration publique sur la visite (...)

DIAL 2968

CHILI - « La paix est l’œuvre de la justice », Déclaration publique sur la visite du cardinal Angelo Sodano

jeudi 1er novembre 2007, mis en ligne par Dial

Toutes les versions de cet article : [Español] [français]

Nous publions ci-dessous la traduction de la déclaration publique diffusée par le mouvement También Somos Iglesia du Chili pour protester contre la venue du cardinal Angelo Sodano, connu pour sa position favorable à la dictature militaire (1973-1989).


Santiago, 27 septembre 2007.

Devant la visite du cardinal Angelo Sodano que a été nonce apostolique au Chili durant 10 ans (de 1978 à 1988) et qui a entretenu une amitié intime avec le dictateur Augusto Pinochet, en plus de garder silence sur l’arrestation et l’assassinat des prêtres Joan Alsina, Miguel Woodward, Antonio Llidó, Gerardo Poblete sdb et André Jarlan, nous exprimons notre opinion pour que chacun, en sa conscience, tienne compte des faits qui ont entouré ce cardinal polémique. Nous le faisons par amour de l’évangile et si nous nous taisions, nous nous ferions complices d’épisodes graves et douloureux de notre histoire récente. Également, par respect pour le témoignage et le martyre de tant de nos frères qui ont souffert de l’indifférence et la persécution.

1. Le nonce Angelo Sodano est arrivé au Chili comme archevêque titulaire de Nova di Cesare en mars 1978 et une fois présentées ses lettres de créances au général Pinochet, une profonde amitié a commencé, qui a été remarquée dès ce moment-là. Il est possible que le dictateur lui-même lui ait demandé d’intercéder pour que les évêques du Chili diminuent leurs critiques à propos des violations systématiques des droits humains. Cette action perturbatrice a été notée à l’intérieur de la conférence épiscopale.

2. Quand les évêques ont publié le document La Renaissance du Chili le 17 décembre 1982, ils signalaient prophétiquement ce qui affectait le pays en pleine répression de la dictature, la crise économique, sociale, institutionnelle et morale. Il y eut des plaintes de la part de la nonciature sur la façon d’exposer le chapitre « crise morale » qui dénonçait les violations de la dignité humaine, la peine de l’exil, les mauvais traitements injustes faits aux prisonniers, le libéralisme économique effréné, la spéculation au lieu d’un travail honnête, le gaspillage face à la misère et la perte de valeurs.

3. Comme conséquence de la pratique systématique de la torture et devant l’immolation d’un ouvrier qui protestait pour l’arrestation de ses fils à Concepción, surgit le Mouvement contre la torture Sebastián Acevedo. Nombreuses ont été les protestations et les rappels à l’ordre de la nonciature, contre les religieuses et les prêtres qui participaient à ces actions non-violentes pour la vie et contre la culture de la mort.

4. Durant la longue période où il a été à la nonciature, Sodano a cherché à transformer le visage de la Conférence épiscopale. Avec Jorge Medina [1], il a réussi à faire nommer des évêques peu engagés dans la cause des droits humains. Bien au contraire, on a choisi durant ces années, en majorité des prêtres conservateurs qui n’étaient pas en première ligne dans la lutte contre la dictature et pour un retour rapide à la démocratie.

5. Les évêques et les prêtres étaient préoccupés par les rapports périodiques qui arrivaient au Vatican depuis la nonciature, rendant compte du profil, des activités et des écrits de ce qu’on appelait « le secteur progressiste » de l’Église. A ce sujet, la venue de Sodano à chaque rencontre de l’Assemblée plénière de la Conférence épiscopale est bien connue.

6. Angelo Sodano, durant toute sa gestion au Chili, a priorisé dans l’Église les contacts et les activités auprès de militants reconnus de l’Opus Dei et des Légionnaires du Christ, parmi les mouvements émergents dans l’Église. Ainsi il montrait non seulement ses sympathies, mais aussi une ligne idéologique claire que plus tard, comme secrétaire d’État (au Vatican) il a imposé avec énergie contre les religieux, les évêques, les penseurs et théologiens de la libération. Cela a été une constante quand il était au pouvoir à la Curie et maintenant comme retraité.

7. Il a été le promoteur de la plus grande offense qu’on peut faire à un cardinal archevêque titulaire sur le point de démissionner à cause de son âge : ne pas prendre en compte son opinion pour sa succession. C’est ce qu’à fait Sodano en imposant un successeur au cardinal Raúl Silva Henríquez. L’archevêque Fresno lui-même a dit en plusieurs occasions, qu’ « il n’avait demandé ni ne voulait être le nouvel archevêque de Santiago ». Et aujourd’hui nous connaissons tous les manœuvres dont a été victime l’archevêque respecté José Manuel Santos, par le biais d’une lettre (de Sodano) à Rome.

8. Durant la visite du pape Jean-Paul II à notre pays, la nonciature n’a eu de cesse d’adoucir différents aspects du programme officiel pour que Pinochet ne se sente pas offensé. Plus encore, on indique que Sodano a joué le rôle de facilitateur pour que le pape apparaisse avec le dictateur sur le balcon de La Moneda. Cette action stratégique a eu lieu quelques mois avant le référendum. Ce qui n’eût pas lieu, c’est une prière pour les assassinés du stade national, pas plus qu’une condamnation de la doctrine de la sécurité nationale et encore moins un mot sur la persécution dont l’Église a été victime durant les 17 ans de dictature militaire.

9. Puis comme secrétaire d’État, Sodano a joué un rôle très important pour obtenir que les "raisons humanitaires" l’emportent afin que Pinochet puisse sortir de Londres. De cette manière, il a consolidé l’impunité et la comédie devant la communauté internationale. L’archevêque de Londres lui-même, le cardinal Humes, s’est senti déçu des orientations romaines, quand il a vu Pinochet montant dans l’avion en chaise roulante et descendant à Santiago souriant avec la canne en l’air. Ce fut une action d’impunité inacceptable.

10. Une autre preuve de l’intime amitié entre Sodano et Pinochet a été la lettre officielle que le secrétaire d’État a envoyée de Rome, au nom du pape, lors des noces d’or du couple Pinochet-Hiriart. Le ton de la missive était extrêmement chaleureux et qualifiait le couple d’exemplaire. Après les procès judiciaires et l’affaire Riggs, est-ce que son Éminence pense toujours la même chose ?

« Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! Vous bâtissez des sépulchres pour les prophètes, vous ornez les caveaux des justes... ! » (Mt. 23, 29.)

Juan Rodríguez
Hervi Lara
Alvaro Ramis
Gonzalo Layseca
Claude Lacaille
Carmen Seeger
Patricia Concha
Luz Saavedra
María González
José Frías
Miguel Salinas
Patricio Véjar
Carlos Donoso
Juan Subercaseaux
Marcos Sánchez
Raúl Ramírez
Esteban Silva
Carlos Sánchez
Enrique Orellana
Próspero Talloni
Jaime Escobar
Mouvement También Somos Iglesia – Chile
Communauté œcuménique Martín Luther King
Revue Reflexión y Liberación
Communautés Jean XXIII – Cono Sur
Journal électronique Crónica Digital
Gauche chrétienne du Chili
Réseau latino-américain des droits humains


- Dial – Diffusion d’information sur l’Amérique latine – D 2968.
- Traduction diffusée par le Mouvement También Somos Iglesia – Chile et revue par Dial.

En cas de reproduction, mentionner au moins le traducteur, la source française (Dial - http://enligne.dial-infos.org) et l’adresse internet de l’article.

Les opinions exprimées dans les articles et les commentaires sont de la seule responsabilité de leurs auteur-e-s. Elles ne reflètent pas nécessairement celles des rédactions de Dial ou Alterinfos. Tout commentaire injurieux ou insultant sera supprimé sans préavis. AlterInfos est un média pluriel, avec une sensibilité de gauche. Il cherche à se faire l’écho de projets et de luttes émancipatrices. Les commentaires dont la perspective semble aller dans le sens contraire de cet objectif ne seront pas publiés ici, mais ils trouveront sûrement un autre espace pour le faire sur la toile.


[1Aujourd’hui cardinal à Rome – note du traducteur.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

>> PDF Formato PDF