Accueil > Cinema > FILM - COLOMBIE - La Sombra del Caminante [L’Ombre de Bogotá], premier film (...)

FILM - COLOMBIE - La Sombra del Caminante [L’Ombre de Bogotá], premier film de Ciro Guerra

KMBO films

lundi 17 mars 2008, mis en ligne par colaborador@s extern@s

La Sombra del Caminante est le premier film du jeune réalisateur colombien Ciro Guerra. Tourné en noir et blanc avec une poignée de dollars, La Sombra del Caminante est un film social qui aborde les thèmes de l’amitié et des relations humaines au cœur de la misère et de la pauvreté de Bogotá. Loin des clichés et documentaires sur la violence certaine des bidonvilles des grandes cités d’Amérique du Sud, le jeune réalisateur colombien fait preuve d’une rare maturité pour nous conter cette aventure humaine avec pudeur et retenue malgré les faibles moyens de production du film.

La Sombra del Caminante (Ciro Guerra, 2004)

La Sombra del Caminante a été diffusé dans plus de 50 festivals, a gagné des prix aux festival de San Sebastián, Toulouse, Mar del Plata, Trieste, Warsaw, Santiago, Austin, Cartagena, Quito et Havana et fut choisi pour représenter la Colombie aux Oscars en 2006.

Nous sommes très attachés à la distribution de ce film pour plusieurs raisons, bien qu’étant conscients de son faible potentiel commercial. La Sombra del Caminante est selon nous une ouverture vers un cinéma d’auteur colombien et plus généralement vers la culture colombienne, jusqu’ici peu diffusés ou marginalisés par des films orientés sur des sujets liés à la guerre ou au trafic de drogue. La Sombra del Caminante nous propose une vision humaine, sociale et intimiste de la Colombie. Soutenir Ciro Guerra pour son film, comme nous l’avions fait avec Nikolaus Geyrhalter (Notre Pain Quotidien – Our Daily Bread) et plus récemment avec Esteban Sapir (Telepolis – La Antena), va également dans le sens de notre politique de découverte d’auteurs.

Synopsis

Mañe habite les quartiers pauvres de Bogota. Il traverse une période difficile après avoir perdu l’utilisation de ses jambes. Mane ne parvient plus à retrouver du travail et à payer son loyer. Alors que sa situation semble désespérée, il rencontre un personnage étrange qui arpente les rues de la cité en portant des gens sur son dos pour 500 pesos (20 centimes d’euros). Mane va retrouver espoir en se liant d’amitié avec le mystérieux porteur.

Le réalisateur

Ciro Guerra
Scénariste, réalisateur,
né à Río de Oro (1981), Colombie.

Ciro Guerra étudie le cinéma et l’audiovisuel à l’Université nationale de Colombie. C’est à 20 ans qu’il réalise son premier long métrage : La Sombra del Caminante.

Il prépare actuellement son second long-métrage, Los Viajes Del Viento en collaboration avec la Cinéfondation de Cannes.

Voir le film

Le titre français du film est L’ombre de Bogotá.

Vous pourrez le voir dans les salles de cinéma françaises à partir du 9 avril 2008. Pour l’occasion, le cinéaste Ciro Guerra sera présent en France pour assurer la promotion de son film.

Le 9 avril 2008, Ciro Guerra sera au cinéma Latina pour une rencontre exceptionnelle.


Pour plus d’informations, veuillez vous reporter au site de KMBO films.

Les opinions exprimées dans les articles et les commentaires sont de la seule responsabilité de leurs auteur-e-s. Elles ne reflètent pas nécessairement celles des rédactions de Dial ou Alterinfos. Tout commentaire injurieux ou insultant sera supprimé sans préavis. AlterInfos est un média pluriel, avec une sensibilité de gauche. Il cherche à se faire l’écho de projets et de luttes émancipatrices. Les commentaires dont la perspective semble aller dans le sens contraire de cet objectif ne seront pas publiés ici, mais ils trouveront sûrement un autre espace pour le faire sur la toile.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.