Accueil > Français > Livres, documents, revues, vidéos & audios > LIVRE - Faire parti : trajectoires de gauche au Mexique, d’Hélène (...)

LIVRE - Faire parti : trajectoires de gauche au Mexique, d’Hélène Combes

dimanche 26 juin 2011, mis en ligne par Dial

- Karthala, 2011
- collection Recherches internationales
- ISBN : 978-2-8111-0479-5
- 452 pages, 29 euros.

Quatrième de couverture

Comment construit-on un parti politique ? D’où viennent les militants et les cadres qui participent à sa fondation, et en quoi leurs héritages, leurs militantismes passés influent-ils sur la forme que prend le parti, sur ses débats internes et son organisation quotidienne ? Quelles sont les mécanismes concrets qui permettent l’implantation d’une nouvelle machine partisane sur un territoire national ?

À travers le cas du Parti de la révolution démocratique (PRD), parti de centre gauche fondé en 1989 et qui gouverne Mexico – l’une des plus grandes villes du monde – depuis 1997, cet ouvrage éclaire les mécanismes de la fabrique partisane. Il met en particulier l’accent sur la relation entre parti et mouvement sociaux, question particulièrement débattue en Amérique latine, en s’intéressant à des dirigeants qui, souvent passés par la guérilla, le militantisme paysan ou la lutte pour les mal-logés, choisissent au tournant des années 1980 de s’investir dans le PRD, et ce au moment où le Mexique connaît une importante ouverture politique. Cet épisode fondateur est analysé à l’aune des vagues de mouvements sociaux depuis les années 1960. Il permet ainsi au lecteur de découvrir la richesse de la contestation au Mexique, au-delà du cas emblématique des zapatistes.

Au moyen de récits de réunions militantes dans les quartiers populaires de Mexico, d’entretiens avec les figures de proue du parti et de l’analyse fouillée des activités de ses instances dirigeantes, ce travail dévoile les rouages quotidiens du PRD, décode les luttes autour de certaines formes de mobilisation des militants ou de la mise en place d’élections internes ouvertes, et montre les logiques sociales et militantes à l’œuvre dans la sélection des dirigeants. Il constitue ce faisant un apport fondamental concernant un moment clé de la vie politique mexicaine.

L’autrice

Hélène Combes est chargée de recherche CNRS au CERI-Sciences Po après avoir passé plusieurs années au Centre européen de sociologie et science politique de la Sorbonne (CESPP-équipe CRPS), Université Paris 1, Panthéon Sorbonne. Elle a publié dans de nombreux ouvrages collectifs et revues françaises (Politix, Genèses, Problèmes d’Amérique latine, etc.) et étrangères. Elle enseigne à Paris 1 et à Sciences Po et a donné des cours dans plusieurs pays latino-américains (Mexique, Argentine, Chili, République dominicaine). Elle coordonne, avec Julien Fretel, le Groupe d’études sur les organisations et les partis politiques (GEOPP) de l’Association française de science politique (AFSP).

Sommaire

Remerciements
Introduction. Pour une sociologie de la relation entre parti et mouvements sociaux
L’étude des relations entre partis et mouvements sociaux
Les (faux) clivages de l’analyse du militantisme
Désenclaver l’objet parti politique
Dresser la cartographie des échanges partisans

1. L’affirmation de la gauche contestataire (1958-1983)
« La dictature parfaite » : retour sur les caractéristiques d’un
régime sui generis
Les prémices oubliées du « mouvement démocratique »
« Paysans, étudiants, ouvriers : tous unis » !

2. Mobilisations et changements politiques (1985-2000)
La montée en puissance des mouvements urbains
Du Front démocratique national au PRD
Le PRD face aux mobilisations de la « transition »

3. « Dans le même parti, des trotskistes, des maoïstes,
des stalinistes, des priistes ! ». Construire le parti

Radiographie des origines militantes
Construire territorialement le parti
Construire le parti autour de courants
Construire le parti autour d’un leader
Construire le parti autour d’organisations contestataires

4. Le parti à l’épreuve. Fraudes électorales et répression...
Petit panorama des conflits post-électoraux
Les répertoires de la mobilisation contre les « fraudes
électorales »
Les activités partisanes au prisme de la répression

5. La fabrique des dirigeants
Les réseaux du recrutement
Le poids de l’associatif
Retour sur les logiques du multi-positionnement

6. La bataille sur la frontière partisane
Luttes des courants et définition du cadre de la compétition...
Organiser l’élection : donner à voir le parti
Porosité de la frontière entre parti et organisations contestataires

Conclusion
Annexes
Bibliographie

Les opinions exprimées dans les articles et les commentaires sont de la seule responsabilité de leurs auteur-e-s. Elles ne reflètent pas nécessairement celles des rédactions de Dial ou Alterinfos. Tout commentaire injurieux ou insultant sera supprimé sans préavis. AlterInfos est un média pluriel, avec une sensibilité de gauche. Il cherche à se faire l’écho de projets et de luttes émancipatrices. Les commentaires dont la perspective semble aller dans le sens contraire de cet objectif ne seront pas publiés ici, mais ils trouveront sûrement un autre espace pour le faire sur la toile.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

>> PDF Formato PDF