Accueil > Français > Amérique latine et Caraïbes > VENEZUELA - La révolution VIVE : nouveau site bilingue franco-espagnol sur la (...)

Pour se délivrer du latifundio des ondes

VENEZUELA - La révolution VIVE : nouveau site bilingue franco-espagnol sur la révolution bolivarienne

Équipe du site www.larevolucionvive.org.ve

vendredi 28 août 2009, mis en ligne par Thierry Deronne

Toutes les versions de cet article : [Español] [français]

Caracas, le 24 août 2009.

Chers amis, chères amies,

Nous vous écrivons du Venezuela, où nous vivons et travaillons à la démocratisation des ondes. Celles-ci, comme partout ailleurs dans le monde, restent à 80 % aux mains de grands groupes économiques privés. Depuis dix ans, notre pays est victime de la même désinformation qui faisait du Nicaragua sandiniste des années 1980 un pays « totalitaire ». Les grands médias, acteurs de la globalisation néolibérale, doivent à tout prix faire de nos révolutions des dictatures en marche. Même dans des secteurs se réclamant de la gauche, un lavage de cerveau quotidien, efficace et n’offrant guère d’alternatives, a fini par sédimenter des catégories de débat obligées : « pour ou contre Chávez », « dérive autoritaire ou pas », « base contre bureaucratie », « Chávez-Iran », etc.

D’autre part, la critique se prétendant « de gauche », qui domine largement la Toile, reste souvent faite par des « intellectuels » ou des groupes politiques qui ne vivent pas notre processus – mais en vivent parfois... Elle reflète peu les préoccupations de 90% des Vénézuéliens ou des Latino-Américains en général.

Des amis du monde entier nous ont donc demandé de créer un site, qui deviendra progressivement bilingue français-espagnol, afin de rencontrer « en direct » les paysannes et paysans, les pêcheurs, artisans, travailleurs et travailleuses en lutte, mais aussi les communautés indigènes, les militantes des droits des femmes, les organisateurs et organisatrices de conseils communaux, de médias associatifs, etc. En bref, toutes celles et tous qui avancent et travaillent loin du Monde, de Libération, d’El País ou de Reuters.

Qu’ils n’aient pas le temps de publier sur Internet ne signifie pas qu’ils n’existent pas, qu’ils ne pensent pas, qu’ils ne vivent pas des contradictions et ne formulent pas des critiques bien différentes de toutes celles qu’on projette sur eux. Ils sont des millions. Ils n’ont de leçons à donner à personne, mais ils ont beaucoup à nous dire.

À travers les programmes de Vive TV, télévision participative née de la Révolution bolivarienne, nous vous offrirons chaque jour, en français et en espagnol, les témoignages des secteurs populaires et des mouvements sociaux vénézuéliens, des analyses des mensonges du Parti de la presse et de l’argent (PPA), ainsi que des outils pour créer des médias enfin libres. Car il ne saurait y avoir de démocratie véritable sans appropriation populaire des médias et sans démocratisation du « latifundio » des ondes.


http://www.larevolucionvive.org.ve/

Les opinions exprimées dans les articles et les commentaires sont de la seule responsabilité de leurs auteur-e-s. Elles ne reflètent pas nécessairement celles des rédactions de Dial ou Alterinfos. Tout commentaire injurieux ou insultant sera supprimé sans préavis. AlterInfos est un média pluriel, avec une sensibilité de gauche. Il cherche à se faire l’écho de projets et de luttes émancipatrices. Les commentaires dont la perspective semble aller dans le sens contraire de cet objectif ne seront pas publiés ici, mais ils trouveront sûrement un autre espace pour le faire sur la toile.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.