Accueil > Français > Amérique latine et Caraïbes > MEXIQUE - Appel des évêques mexicains pour un vote responsable et conscient, (...)

MEXIQUE - Appel des évêques mexicains pour un vote responsable et conscient, qui consolide la démocratie et fasse avancer les réformes structurelles (par Agenzia Fides)

lundi 5 juin 2006, mis en ligne par Isabelle Duquesne

18/5/2006 - Agenzia Fides - Les évêques mexicains ont publié un document intitulé “Communiquer et décider le bien commun dans la justice et dans la paix” en vue des élections imminentes de juillet prochain, dans lequel ils sollicitent les croyants “à manifester leur présence dans la vie publique du pays et à promouvoir la participation de tous les citoyens à ce moment important pour la Nation”.

Par-dessus tout les évêques constatent l’importance d’une conception droite de la personne humaine afin qu’il y ait une démocratie authentique. “Le relativisme moral est l’un des plus grands risques pour les démocraties actuelles - affirment les évêques - car il suppose de considérer comme inexistant un critère objectif et universel, pour établir le fondement et la hiérarchie correcte des valeurs”. “Une démocratie sans valeur se transforme facilement en un totalitarisme manifeste ou caché, comme le démontre l’histoire” rappellent les évêques.

Le Mexique se trouve aujourd’hui dans les conditions de “consolider la démocratie, fortifier ses institutions, et faire un pas en avant dans les réformes structurelles demandées pour l’authentique développement de tous les mexicains”, mais pour cela la participation de tous est nécessaire. “Notre pays - continue le texte - aspire à avoir un gouvernement qui garantisse le respect des droits de l’homme et ait comme priorité l’exercice de la justice sociale... qui administre la justice surmontant toute tentative de corruption... qui ait respect pour son rôle et acquiert de l’autorité morale dans le pays pour chercher en premier lieu, et avant tout, le bien commun”.

Les évêques adressent un appel aux candidats afin qu’ils encouragent le progrès du pays sous différents aspects : l’amélioration des conditions de vie des familles et l’éducation pour les enfants ; la promotion intégrale du travail pour mettre fin à l’émigration ; la promotion de la femme ; l’intégration des indigènes, des ouvriers et des paysans dans le développement humain et social du reste du pays ; l’impulsion d’une économie qui soit au service de la société et du développement humain.

Rappelant à tous les fidèles qui ne peuvent déroger de leur participation à la vie politique, ou mieux ont “le devoir immédiat et inéluctable de collaborer en faveur d’un ordre juste de la société”, les évêques les exhortent à un vote conscient, tenant compte de quelques critères de choix des candidats, comme la cohérence, la capacité de dialogue, la connaissance sociale et économique, l’expérience politique, l’amour et la défense de la vie humaine, la reconnaissance et la collaboration avec les Eglises. Les évêques terminent en invitant tous les fidèles à prier pour le “Mexique et ses gouvernants afin que la foi et la confiance dans la Providence divine conduisent à la sérénité, à la réflexion, et au vote raisonné et critique”.


Texte intégral en espagnol du communiqué des évêques mexicains

Les opinions exprimées dans les articles et les commentaires sont de la seule responsabilité de leurs auteur-e-s. Elles ne reflètent pas nécessairement celles des rédactions de Dial ou Alterinfos. Tout commentaire injurieux ou insultant sera supprimé sans préavis. AlterInfos est un média pluriel, avec une sensibilité de gauche. Il cherche à se faire l’écho de projets et de luttes émancipatrices. Les commentaires dont la perspective semble aller dans le sens contraire de cet objectif ne seront pas publiés ici, mais ils trouveront sûrement un autre espace pour le faire sur la toile.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.