Accueil > Français > Amérique latine et Caraïbes > VENEZUELA - Pourquoi le chômage poursuit sa chute (7,5% en novembre (...)

VENEZUELA - Pourquoi le chômage poursuit sa chute (7,5% en novembre 2009)

Jesús Faría

jeudi 24 décembre 2009, mis en ligne par Thierry Deronne

Caracas, mardi 22 décembre 2009.


7,5 %
, c’est le chiffre fourni par l’INE (Institut national de la statistique) pour le taux de chômage du mois de novembre.

Observons trois éléments importants à ce sujet :

- 1. Ce chiffre révèle que l’économie a cessé de stagner comme l’indiquaient les résultats des deux premiers trimestres de l’année. Il existe une corrélation très étroite entre l’expansion économique et l’emploi. La baisse du chômage en relation au mois antérieur est un indicateur de la réactivation économique, même si nous ne retrouvons pas encore le niveau d’avant la récession.

- 2. Ceci est le résultat d’un effort important du gouvernement national pour protéger le secteur social des impacts de la crise économique mondiale. Un gouvernement guidé par les intérêts de la population a planifié et réalisé des politiques publiques compensatoires, qui ont neutralisé considérablement les effets de la chute brutale dans les revenus monétaires et dans les recettes fiscales du pays.

- 3. Le chômage est lié intrinsèquement au système capitaliste, il est aiguisé par le retard économique. En d’autres termes cela démontre la nécessité d’avancer dans le développement des forces productives pour créer des postes de travail de qualité, étroitement liés à l’avancée de l’industrialisation. De la même manière s’impose le besoin de changer le sens social du développement, pour le mettre au service du peuple, de ses besoins réels, et donc de la création et de la défense de toutes sortes d’emplois.


Jesús Faría est économiste (Venezuela).

Traduction : Thierry Deronne, pour www.larevolucionvive.org.ve.

Les opinions exprimées dans les articles et les commentaires sont de la seule responsabilité de leurs auteur-e-s. Elles ne reflètent pas nécessairement celles des rédactions de Dial ou Alterinfos. Tout commentaire injurieux ou insultant sera supprimé sans préavis. AlterInfos est un média pluriel, avec une sensibilité de gauche. Il cherche à se faire l’écho de projets et de luttes émancipatrices. Les commentaires dont la perspective semble aller dans le sens contraire de cet objectif ne seront pas publiés ici, mais ils trouveront sûrement un autre espace pour le faire sur la toile.

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.