Accueil > Français > Livres, documents, revues, vidéos & audios > LIVRE - La sécurité privée en Argentine : entre surveillance et marché, de (...)

LIVRE - La sécurité privée en Argentine : entre surveillance et marché, de Federico Lorenc Valcarce

mercredi 23 février 2011, mis en ligne par colaborador@s extern@s

- Éditions Karthala
- Collection : Recherches internationales
- Parution : février 2011
- ISBN : 978-2-8111-0463-4
- 482 p., 32 €.

Quatrième de couverture

La sécurité privée est l’une des formes les plus captivantes du contrôle social à l’époque contemporaine. En Amérique du Nord, en Europe, mais aussi en Afrique, en Asie ou en Amérique latine, se constituent de véritables industries vouées à la satisfaction des besoins de sécurité des entreprises et des personnes. Gardiens en tenue, caméras de vidéo-surveillance, guérites, patrouilles motorisées font de plus en plus partie du paysage de nos villes. Une fraction importante de nos activités quotidiennes se tient dans des espaces privés dont l’ordre est assuré par ce type de dispositifs. Les maisons particulières, les locaux commerciaux et bancaires ont souvent des alarmes antivol reliées à des centres de surveillance privés. Il s’ensuit une mutation de la vie sociale dont on ne peut sous-estimer l’importance et qui révèle la recomposition de l’État dans le contexte du néo-libéralisme.

L’auteur analyse ces évolutions dans le cadre de l’Argentine, sur la base d’une enquête de terrain approfondie. Mais sa problématique, rigoureuse et originale, revêt une portée comparative qui renouvelle les études de la libéralisation économique de la sécurité publique. Elle contribue à une meilleure compréhension de la production sociale de l’Etat, du marché, de la propriété, et aussi de la violence et de la peur.

Sommaire

Première partie. La formation de l’industrie

Chapitre 1. Genèse et structure d’une forme d’industrie
Chapitre 2. La formation d’un patronat
Chapitre 3. Le nouveau prolétariat de la surveillance

Deuxième partie. La constitution des rapports marchands

Chapitre 4. Capital social, capital symbolique et action économique
Chapitre 5. La structure sociale de la concurrence et des échanges
Chapitre 6. Les « besoins de protection » et leurs porteurs

Troisième partie. Une réalité économique encastrée

Chapitre 7. Une mutation générale du monde social et économique
Chapitre 8. Mise en forme symbolique de l’insécurité et « marchés de la peur »
Chapitre 9. État, polices, délits

Auteur

Federico Lorenc Valcarce est chercheur du Conseil National des Recherches Scientifiques d’Argentine à l’Institut Gino Germani de l’Université de Buenos Aires et Professeur adjoint de Sociologie à l’Université Nationale de Mar del Plata. Il a publié plusieurs articles dans le domaine de la sociologie politique, la sociologie économique et la sociologie de la sécurité.


Pour acheter le livre sur le site de l’éditeur :
http://www.karthala.com/recherches-internationales/2400-la-securite-privee-en-argentine-9782811104634.html

Les opinions exprimées dans les articles et les commentaires sont de la seule responsabilité de leurs auteur-e-s. Elles ne reflètent pas nécessairement celles des rédactions de Dial ou Alterinfos. Tout commentaire injurieux ou insultant sera supprimé sans préavis. AlterInfos est un média pluriel, avec une sensibilité de gauche. Il cherche à se faire l’écho de projets et de luttes émancipatrices. Les commentaires dont la perspective semble aller dans le sens contraire de cet objectif ne seront pas publiés ici, mais ils trouveront sûrement un autre espace pour le faire sur la toile.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

>> PDF Formato PDF