Accueil > Cinema > FILM - CHILI - Los perros [Mariana], de Marcela Said

FILM - CHILI - Los perros [Mariana], de Marcela Said

Françoise Couëdel

lundi 23 octobre 2017, mis en ligne par Françoise Couëdel

- Coproduction Chili, France
- Durée : 94 minutes
- Avec Antonia Zegers, Alfredo Castro, Alejandro Sieveking, Rafael Spregelburd
- Date de sortie : France : 13 décembre 2017.

Mariana, la quarantaine épanouie, appartient à la bourgeoisie aisée et s’adonne à son passe-temps favori, l’équitation. Elle tente d’échapper à la domination de son père et de son mari en menant une vie assez libre et ne semble pas prête à assumer une maternité que son mari souhaite lui imposer. Elle a une liaison avec Juan, « le colonel », son professeur d’équitation, soupçonné d’avoir participé à des exactions pendant la dictature mais qui lui permet d’échapper au carcan familial. Malgré l’enquête qu’elle mène sur son professeur, elle ne semble pas ébranlée par les révélations qui laissent entendre que les soupçons sont fondés et que nombreux sont aussi les membres de la bourgeoisie qui ont un passé trouble ! Le spectateur espère qu’elle va se rebeller contre l’hypocrisie de sa famille dont les compromissions avec la dictature semblent avérées.

Alejandro Sieveking, dans le rôle du père de Mariana, est saisissant d’autoritarisme et d’hypocrisie de classe. Alfredo Castro, comme dans ses films précédents, Tony Manero, Les amants de Caracas, El club, incarne une fois encore un personnage trouble qui, dans le rôle du militaire reconverti, assume pleinement ses actes sans l’ombre apparent d’un remords. Antonia Zegers, en Mariana, femme qui s’épanouit en transgressant certaines règles de la décence, est l’incarnation de l’ambiguïté dans laquelle se complaisent les héritiers de l’époque de Pinochet. Choisira-t-elle finalement d’abandonner le confort hypocrite de la classe des nantis ou de se rebeller contre sa famille ?

Marcela Said, jeune réalisatrice franco-chilienne, est l’autrice de deux documentaires El mocito(2011) et I love Pinochet(2001). Elle avait déjà été récompensée par le Prix du Syndicat français de la critique en 2013 pour L’été des poissons volants. Mariana a reçu le Prix du Public au Festival de Biarritz 2017. Elle poursuit son exploration des zones grises de la société chilienne qui n’en a pas fini avec l’héritage de la dictature.

Les opinions exprimées dans les articles et les commentaires sont de la seule responsabilité de leurs auteur-e-s. Elles ne reflètent pas nécessairement celles des rédactions de Dial ou Alterinfos. Tout commentaire injurieux ou insultant sera supprimé sans préavis. AlterInfos est un média pluriel, avec une sensibilité de gauche. Il cherche à se faire l’écho de projets et de luttes émancipatrices. Les commentaires dont la perspective semble aller dans le sens contraire de cet objectif ne seront pas publiés ici, mais ils trouveront sûrement un autre espace pour le faire sur la toile.

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.